×

Combien coûte une traduction ?

Et quels coûts sont à prévoir pour une mission d'interprétation ?


Règle à suivre pour les deux types de prestation :

Les négociations de prix doivent toujours être effectuées au préalable et, sur la commande, les honoraires doivent être le plus détaillés possible. Les deux parties évitent de cette manière toute controverse à propos de l’honoraire dû.

Important :

Afin de ne pas contrevenir aux dispositions destinées à empêcher les pratiques anticoncurrentielles, le BDÜ n’est pas autorisé à conseiller sur le montant des honoraires.
La fixation des prix est toujours une question de négociation et dépend de nombreux facteurs, par exemple :

  • la difficulté du contenu (domaine spécialisé, terminologie)
  • la difficulté technique (lisibilité, logiciels requis, etc.)
  • le délai (normal ou urgent)

Tarification pour traduction

Facturation à la ligne standard

Une ligne standard est une ligne de 50 à 55 frappes, c.-à-d. que lors d’un comptage électronique, tous les caractères y compris les espaces vides sont comptés. Une page standard compte quant à elle 30 lignes standard. Le décompte se fait préférentiellement à partir du texte traduit (texte cible), le traducteur étant ainsi payé pour ce qu’il produit. Une offre peut cependant aussi être basée sur le texte à traduire (texte source), dans la mesure où celui-ci est disponible dans un format permettant le décompte. Une entente sur un prix fixe est également possible. Il existe des programmes spécifiques de comptage de lignes permettant de déterminer le nombre de lignes.

Facturation au mot

Dans un certain pays, les traductions sont facturées non pas à la ligne, mais au mot. Cette méthode est cependant peu adaptée à des traductions à partir de où vers la langue allemande. La cause se trouve dans les mots composés très longs typiques en particulier des textes allemands techniques (p.ex. « Punktschweißroboter » – robot de soudage par points ; « Einkommensteuer-Durchführungsverordnung » – règlement d’application de la loi relative à l’impôt sur le revenu ou même « Arbeitnehmer-Entsendegesetz » – loi concernant le détachement des travailleurs). C’est pourquoi le décompte des lignes standards à partir du texte cible s’est largement imposé pour les traductions depuis ou vers la langue allemande.

Majoration pour commande expresse

Pour les traductions qui doivent être exécutées pendant le week-end ou très rapidement, le prix facturé peut être majoré – la négociation se fait au cas par cas – soit par un prix à la ligne plus élevé, soit par une majoration pour commande expresse ou week-end.

Prestations supplémentaires à l’heure de travail

Les prestations telles que la relecture, le remaniement de traductions ou également les traductions requérant un temps de travail élevé en raison de la mise en forme sont en général facturées selon un tarif horaire, car il est difficile d’en calculer le coût en fonction du prix à la ligne.

Traductions littéraires

D’autres règles sont valables pour les traductions d’ouvrage pratiques ou littéraires commandées par les sociétés d’édition. Dans ce domaine, c’est plutôt le décompte à la page qui est fréquent. Des informations plus détaillées sur ce sujet sont disponibles à l’Association des traducteurs germanophones d’œuvres littéraires et scientifiques (Verband deutschsprachiger Übersetzer literarischer und wissenschaftlicher Werke (VdÜ).

Traductions pour les tribunaux et les instances officielles

Pour les traductions dans le domaine de la justice ou pour les instances officielles, ce sont les règles de la « loi sur la rémunération et l’indemnisation des activités au service de la justice » (Justizvergütungs- und -entschädigungsgesetzes (JVEG) qui font référence.

Tarification pour interprétation

Tarifs à la journée

Pour les prestations d’interprétation lors de conférences, salons, visites d’entreprises, séminaires ou autres manifestations, l’utilisation d’un tarif à la journée est courante, même dans le cas où l’intervention ne se déroule pas sur une journée entière.

Temps de préparation

Le travail de préparation en amont (et en aval en vue d’une mission ultérieure éventuelle) est décisif pour la qualité de la prestation. Ce travail est exigeant en termes de temps et est facilité par la fourniture de documents de référence. C’est pourquoi des interventions, même relativement courtes, mais requérant une préparation soutenue comme c’est le cas pour des actes notariés ou des mariages, sont facturées au minimum à la demi-journée.

Frais supplémentaires

Au-delà de l’intervention d’interprétation en tant que telle, les coûts afférents tels que temps et frais de transport, hébergement ou temps d’attente doivent être défrayés.

Interprétation pour les tribunaux et les instances officielles

De la même manière que pour les traductions pour les tribunaux et les instances officielles vaut ici : la rémunération des interventions d’interprétation pour les donneurs d’ordres de la justice et les instances officielles est réglée par la « Loi sur la rémunération et l’indemnisation des activités au service de la justice » (Justizvergütungs- und -entschädigungsgesetz – JVEG).

Vous trouverez d’autres informations concernant le paiement de prestations d’interprétariat

Interprètes Traducteurs

Plus de 7 500 experts couvrant plus de 80 langues et de nombreuses spécialisations

Séminaires
Webinaires

Pour une qualification spécifique et entrepreneuriale partout en Allemagne

Aucune actualité disponible.

nach oben

twitter xing pinterest facebook youtube mybdue
×